Transformation métamorphique

Posté par | content

Platine héberge le nouveau site de la société Provençale S.A., fabricant européen de carbonate de calcium et certifiée selon le référentiel ISO 9001 depuis 1993, transforme les calcaires extraits de ses gisements en produits industriels et fortement engagé dans une démarche de développement durable. La Provençale S.A. exploite en France et en Espagne des gisements de carbonate de calcium très pur et d’une très grande blancheur, qu’elle commercialise sous forme de petits granulés ou de poudre utilisés comme matière première dans les industries de la peinture, de la papeterie, de la transformation des matières plastique, de l’alimentation et des matériaux de construction.
L’origine de Provençale S.A. remonte à 1933, année où l’entreprise fut créée dans les Hautes-Alpes dans le but d’exploiter une carrière de marbre pour la fabrication de granulés et de poudres. Ces granulés industriels étaient employés dans les carreaux mosaïques. La famille DELFAUX reprit cette entreprise et le nom fut changé en Provençale S.A. en 1952.

Portée par la croissance de l’après-guerre, la société développa ses implantations dans les années 50 pour offrir à une clientèle de fabricants de carrelages, enduits et peintures, une gamme complète de granulés et de poudres de marbre et met depuis à disposition pour les utilisateurs industriels une palette complète de produits :

  • Carbonate de calcium (mikhart, criscal, calgar).
  • Granulats de marbre (blancs, rouge, bleu, jaune, ivoire, rosé).
  • Mica (micaflor, quarzflor).
  • Barytes (blancs, Subar).

Provençale S.A. compte actuellement 3 grandes usines :

  1. Pouzilhac, dans le Gard, où est exploité une carrière de marbre ivoire.
  2. Espira de l’Agly – Cases de Pène, dans les Pyrénées Orientales, exploite le marbre blanc des Pyrénées.
  3. MARCAEL, une filiale qui traite le marbre blanc au sud de l’Espagne.

Les produits sont destinés aux industries parachimiques, peintures, enduits, colles, plastiques et papetières, préfabrication, carrelages, alimentations humaine et animale, additifs-béton, décoration, amendements agricoles, etc.

Comment répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ? Cette question se pose aussi au niveau des entreprises et particulièrement aux entreprises extractives qui existent parce qu’elles fournissent des substances nécessaires mais qui ne sont pas renouvelables à l’échelle humaine. La Provençale a entrepris une démarche afin de prendre en compte les objectifs d’efficacité économique, d’équité sociale et de préservation de l’environnement qui constituent les trois piliers du développement durable. Ceci concerne tous les salariés de l’entreprise et chacun peut agir dans ce sens. Pour améliorer la communication interne sera mis en place prochainement dans chaque service un registre où chacun pourra rendre compte de ses observations ou de ses demandes d’amélioration ou de ses propositions dans les domaines technique, sécurité, qualité, environnement. Ces registres seront analysés par le directeur du site tous les trimestres pour action. Ces registres ne concerneront pas les interventions urgentes surtout dans le domaine de la sécurité. Toutes les initiatives pour économiser de l’énergie sont les bienvenues.

Catherine DELFAUX, directrice générale

 

http://www.provencale.com/

Photos © Provençale S.A.

© Platine 20/03/2013